Nous les artistes…

10929924_792349580828169_8776475576817667272_n

Cabu était venu en 1979 à Longwy faire un reportage dessiné sur les évènements sociaux qui faisaient rage à l’époque suite à la décision de fermer les installations longoviciennes. Comme journaliste, j’avais eu l’occasion de le rencontrer et d’aller déjeuner avec lui au restaurant de rehon, le vézuvio à l’époque. J’avais beaucoup apprécié ce contact avec « ce grand frère » un peu binoclard et rigolard qui avait un sourire ravageur et une sympathie communicative. Cabu était (j’ai du mal à le conjuguer au passé) ce que l’on appelle un brave type qui ne se poussait pas du col malgré son talent. Je garde de cet instant une image forte et une impression d’avoir vécu quelque chose d’essentiel dans ma vie. Le reportage qu’il avait sorti sur les événements de longwy était comme à son habitude d’une très qualité et d’une très grande humanité. Je l’ai publié dans mon livre, les feux volés, sur les trente ans des événements de longwy, paru aux éditions paroles de lorrains en 1979. Salut vieux frère de plume. GJ Feller.

Soumettre le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :