COLERE ROUGE (Théâtre)

Tiré de ma pièce de théâtre Colère rouge en hommage à marcel donati :
Marcel : Les gens rigolent et reprennent : au piquet avec un bonnet d’âne ! Et moi je rigole encore plus fort qu’eux. Je suis heureux ainsi au milieu des autres, mes frères. Ici, on les appelle camarades ! Il y a plusieurs manières de dire camarades. Camarade, c’est un mot qui se gueule : alors là t’ajoute un K : ça donne Kamarad’ en supprimant le e final. T’as l’impression d’être dans une armée qui marche, qui va au combat. Tu gueules Kamarad’ et t’es déjà prêt à mourir pour rien. Pour des idées. Mais il se trouvera une fois mort un type à cravates pour dire sur ta tombe : camarade avec une voix faite pour trembler un peu mais pas trop. Une voix sans larmes apprise dans les écoles du parti. Qui dit : c’est un joli nom camarade ! Jeanferratisé jusqu’à l’os ! Avec des trémolos ! Mais pas trop !
Puis il y aura un camarade collectif susurré par des anonymes, tes frères qui sentent la calamine des laminoirs et le gaz des hauts fourneaux… Camarade avec un c si minuscule qu’on ne le voit pas dans la bousculade des lettres. Camarade qui bourdonne comme une prière de prolo. Camarade comme un vol d’abeilles autour de la ruche. Murmure de mouches. Soupçon d’humanité en bleu de chauffe. La casquette tenue à pleines pognes. Comme accroché à un radeau.
Marcel : On va crever les mecs ! Sûr on va crever, mais ce sera debout ! Entendez-vous la révolte qui gronde, qui monte de partout comme une rumeur. La foule qui enfle. On nous a foutus à poils comme les canuts ! Déjà, on se bat sur des barricades installées dans nos têtes. La rue de Longwy est prise. On a semé des serpentins de feuillards comme pour faire la fête. On a envahi l’hôtel des Impôts, enfoncé la Banque de France… L’Hôtel des ingénieurs flambe. La nuit est envahie des lucioles de la révolution. Déjà s’agite le chiffon rouge de la liberté. (à suivre)

Soumettre le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

%d blogueurs aiment cette page :