A la une

Les boulons de la colère: Les nouveau livre vedette de Paroles de Lorrains Collection Coups de gueule par Marcel Mousley avec la contribution exceptionnelle de Dominique Da Costa, Michel Olmi et Lionel Buriello (Mise en page Audrey Roger)

Commander

Les boulons de la colère.

Longwy sentinelle agressée.

Il y a très précisément 35 ans, Longwy montait au front… pour tenter de mettre fin à l’une des purges sociales les plus impitoyables de notre histoire. Pendant près d’un an, les Longwy allaient défrayer la chronique, inventant des formes de luttes inédites, retrouvant des accents révolutionnaires, imaginant des devenirs de fraternité et de solidarité. Le 19 décembre 1978 fut à Longwy plus qu’une date un moment d’une intensité exceptionnelle où tout un peuple en lutte se mit debout et marcha. Marcel Mousley, ancien secrétaire de l’Union locale CGT, a été plus qu’un témoin de ces Évènements de Longwy, il en a été un acteur parmi les plus actifs et les a vécus de l’intérieur. Il en a tiré Les Boulons de la Colère, « un roman » vrai, fort d’émotions, riche de ses expériences vécues, parfois aussi critique lorsque son syndicat – la CGT – a quitté le bateau de LCA en pleine tempête. Un livre applaudi par le journaliste vedette de cette radio de lutte, Marcel Trillat, dans une préface éblouissante. Et relayé par le leader CGT de Florange, Lionel Burriello, qui a apporté sa contribution à ce beau livre en reliant les évènements de la vallée de la Fensch à ceux de la vallée de la Chiers. Avec des contributions de Michel Olmi et Dominique Da Costa. Un ouvrage pour marquer l’histoire.

Guy-Joseph Feller, écrivain-éditeur.

Un militant ouvrier

mousley Marcel Mousley est né à Mont-Saint-Martin en 1948. Après un parcours scolaire commun à nombre d’enfants de sidérurgistes : école primaire puis centre d’apprentissage, il est embauché à Usinor-Longwy en 1966 avec un CAP de soudeur. Il adhère à la CGT en 1969, devient secrétaire général du syndicat en 1974 et de l’Union locale de Longwy en 1980. Après un premier parcours de vie de sidérurgiste et de militant ouvrier pendant plus de 20 ans, il prend un nouveau départ dans une activité professionnelle de commercial en 1986, avant une nouvelle bifurcation en 1994, vers le métier de formateur axé sur les problématiques de l’insertion professionnelle. Pour soutenir ce projet, il s’engage à 46 ans dans des études universitaires au CUCES de Nancy d’abord puis à IAE de Strasbourg. Il finit sa carrière professionnelle comme cadre formateur, en 2006.

Le premier livre de Marcel Mousley est dense et devrait raviver la flamme. Car trente-cinq ans après, et devant « ces élus nationaux qui ne décident plus ou l’incohérence des circuits de productions mondiaux », les questions soulevées sont toujours d’actualités.

Sébastien Bonetti .
Républicain Lorrain