Promo !
Les feux eden_Cover.indd

Les feux D’eden

25€ 18€

Description du Produit

LES FEUX D’EDEN

Auteur: Gérard Dalstein

 

Il a sept ans, et le souffle des tunnels de la mine abandonnée de Saulnes-Nord l’appelle, au delà de sa peur. Il passe ses journées dans son univers à la recherche des traces d’un univavec la sdortie d’un, somptueuxc livre ers qui le fascine

 

Il a huit ans, et finalement son grand-père Emile, mineur de fond, lui fait franchir l’espace interdit, la « porte » qui sépare le jour du fond, un dimanche de faible activité. Mais quel spectacle  inoubliable !

 

Il a douze ans, et ce début de nuit de juin, il va porter un casse-croûte au nez et à la barbe des gardiens à son cousin René, sur le plancher de coulée du haut-fourneau. L’Interdit encore, mais surtout la magie du feu en pleine figure !

 

Il a quinze ans et dans la cantine de l’usine que tient sa tante, guitare, accordéon, arabes, italiens, polonais, rires et chants inconnus, couscous et capeletti, c’est toute une culture insoupçonnée et forte d’humanité qui l’envoûte. Son pays est bien ici ! Tout y semble possible !

Il a vingt ans, et les chalumeaux découpent les hauts-fourneaux de Saulnes. La cantine est fermée, et il sait que c’est le début d’une vaste opération de destruction d’un pays, d’une culture et de nombreux métiers.

Il a trente ans, et lorsqu’il peut poser un jour de congé, il part de bon matin, avec sa Dyane, et pour tout bagage un décamètre, un niveau, une corde, un bon vieil appareil photo, un Zénith que les amateurs éclairés qualifient de « marteau », mais justement, qui passe où les autres trépassent, un carnet de croquis et une collection de crayons. Pas question de manger à midi, pas de pose, il y a tout à voir de cette Lorraine à l’agonie avant que la terre brûlée n’ait gommé les espaces de vie grouillante.

Pour lui, pour rendre hommage à ces hommes du fer qui lui ont fait découvrir le bonheur et l’amour, il n’y aura rien d’assez beau, rien d’assez « travaillé ». Sur ses carnets, au cœur des usines, au fond des mines, c’est en poésie qu’il note ses sensations, c’est en croquis qu’il essaye de conserver une trace de ce qui va disparaître. La photo viendra en appui pour mieux fixer la mémoire.

Mais ce qu’il souhaite pour célébrer ces hommes du fer, méconnus et même méprisés par toute une part du monde des intellectuels alors qu’ils sont venus transformer la terre en or, c’est un livre d’art, un chant digne de l’amour de leur travail pénible, difficile, dangereux.

Ainsi est né le recueil « Les feux d’Eden », écrit et dessiné entre 1980 et 1990 ;
Poésies en forme classique ou moderne, évocations historiques, fusains, pastels, gouaches,dessins au trait, voici 150 pages de célébration d’un univers qui a laissé bien plus que des souvenirs : le chant ininterrompu des valeurs humaines qui ont marqué une grande page d’histoire.

Les Feux d’Eden, de Gérard Dalstein,  164 pages A4 tout en couleurs. 100 dessins originaux.

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Soyez le premier à donner votre avis “Les feux D’eden”